mercredi 23 juillet 2008

Double Crépuscule

« ...Tout crépuscule est double, aurore et soir.
Cette formidable chrysalide que l'on appelle l'univers trésaille éternellement
de sentir à la fois agoniser la chenille et s'éveiller le papillon. »

Victor Hugo

6 commentaires:

aksysmundi a dit…

Que de beauté !

Merci.

MuttiFree a dit…

Bienheureuse de te revoir, Aksysmundi...et surtout de t'entendre... mais tu le sais, je comprends.
Tendrement

Marie a dit…

"Il faut bien que je supporte deux ou trois chenilles si je veux connaître les papillons" dit la rose.
Tendresse fidèle, chère Mutty

MuttiFree a dit…

Comme tu as raison, Marie, que serait la la Conscience si la diversité des impressions, des sensations, de ce qui nous est donné à observer et à comprendre, ne nous étaient pas utiles et reconnus...
Très tendrement, fidèle Amie.

danae a dit…

Si nous étions un papillon, on ne vivrait qu'un seul jour mais comme cette journée serait bien remplie à voleter de fleur en fleur !
bises Mutti
danae

MuttiFree a dit…

Peut-être, Danae, que la conscience du papillon lui prête l'idée d'un autre temps que le nôtre, et que ce qui nous semble, un jour, lui apparaît être, une éternité...

Bises.